Appareil photo-numérique : réaliser un panorama

> > Appareil photo-numérique : réaliser un panorama ; écrit le: 16 décembre 2011 par La rédaction modifié le 11 novembre 2014

Une image panoramique se compose de plusieurs photos qui, une fois assemblées par un logiciel spécial, offrent une vue plus large ou plus haute que le cadre proposé par un cliché unique de taille classique. Dans le domaine de la vidéo, réaliser un panoramique consiste à déplacer l’appareil photo en continu d’un côté à un autre ou de haut en bas, sans à-coup, afin de donner au spectateur une vue plus étendue de la scène. En fait, vous obtenez le même résultat avec une séquence de plans fixes assemblés en panorama.

Quel est l’intérêt des panoramas ?

Réaliser une prise de vue panoramique permet, au sens propre, d’élargir votre horizon photographique. Vous pouvez capturer dans toute son étendue une grande plaine ou une magnifique vue des toits d’une ville, mais aussi le plus grand arbre du monde dans toute sa hauteur ou un littoral qui s’étend à l’infini. Il est même possible de réaliser des prises de vue de 360°.
Quand vous regardez dans le viseur, la scène visualisée se limite à ce que voit l’objectif. Cet état de fait est souvent déconcertant, car la vision périphérique de vos yeux est toujours beaucoup plus large que celle de l’appareil photo. Bien sûr, vous pouvez toujours vous reculer considérablement, mais vous perdez alors quantité de détails de la scène. Lorsque vous désirez prendre une photo assez rapprochée sans rien perdre de l’image, vous n’avez qu’une seule solution : réaliser un panorama.

Comment réaliser un panorama ?

Pour réaliser une séquence panoramique, vous devez prendre des photos qui possèdent une partie commune, conserver une distance de mise au point par rapport au sujet identique dans tous les clichés, garder l’appareil au même niveau, ne pas varier l’exposition entre les différentes prises de vue et transférer finalement les images sur un ordinateur, où elles seront assemblées en panorama.

Prendre des photos avec une partie commune

Chaque cliché réalisé doit posséder au moins 30 % d’éléments en commun avec le précédent. Avant de photographier, essayez de repérer des points de référence visuels qui serviront de repères pour déterminer les parties similaires. Cela facilitera aussi l’assemblage des différentes images dans le logiciel de retouche. Théoriquement, vous pouvez réaliser autant de clichés que vous le souhaitez. Néanmoins, comme certains programmes ont une mémoire limitée à leur disposition pour la création de panoramas, mieux vaut ne pas prendre plus de photos que nécessaires pour capturer toute la scène avec le pourcentage requis de zones communes. Certains appareils photo possèdent un mode panoramique qui affiche sur l’écran ACL des repères pour le chevauchement des prises de vue.

Conserver la même distance focale

II est important que l’appareil photo reste à la même distance focale du sujet, de façon que la perspective et les proportions ne varient pas du tout d’un cliché à l’autre. N’utilisez pas le zoom et ne changez pas la position de l’appareil ni le centre de rotation tant que toutes les prises de vue de la séquence ne sont pas terminées. Faites particulièrement attention aux sujets en mouvement, surtout s’ils se trouvent dans la zone de chevauchement. Un élément présent dans la partie commune d’un cliché mais absent de cette zone dans la photo adjacente risque de perturber le logiciel d’assemblage.

Garder l’appareil au même niveau

Pour faciliter l’assemblage des photos et réduire au maximum les effets de distorsion, veillez à toujours laisser l’appareil au même niveau pendant son déplacement pour réaliser la séquence. La manière la plus simple d’y parvenir consiste à utiliser un trépied avec une tête pivotante. Certains de ces dispositifs sont équipés de repères qui permettent une plus grande précision. En l’absence de trépied, essayez de trouver un repère visuel pour vous guider tout au long de la séquence, comme la ligne d’horizon. En fait, sans cet équipement, vous risquez de ne pas obtenir une zone d’assemblage satisfaisante, car il n’existe que très peu de logiciels abordables suffisamment perfectionnés pour pallier les petits défauts de positionnement de l’appareil et de l’axe de rotation.

Conserver la même exposition

Quand vous activez le système d’exposition automatique de votre appareil, celui-ci détermine et ajuste l’exposition pour chaque cliché. Dans le cas d’un panorama, cependant, l’exposition doit impérativement rester identique pour toutes les photos, afin d’éviter les différences de couleur et de luminosité. Avant de réaliser les prises de vue, activez par conséquent le mode manuel de votre appareil et verrouillez l’exposition pour tous les clichés de la séquence.

Sélectionner le mode panoramique

Si votre appareil photo possède un mode panoramique, activez celui-ci. Vous pourrez ainsi réaliser une séquence de photos avec la même exposition et profiter le plus souvent de repères visuels sur l’écran ACL pour déterminer les zones de chevauchement.

Transférer les fichiers sur un ordinateur et assembler les photos

Une fois la séquence de photos transférée sur l’ordinateur, quantité de logiciels permettent de l’assembler en panorama. Adobe Photoshop Eléments, par exemple, intègre un programme complémentaire de montage, Photomerge, extrêmement facile à utiliser. Pour réaliser un panorama grâce à Photomerge, procédez comme suit :

  1.  Cliquez sur Fichier —> Photomerge et sélectionnez la séquence des fichiers téléchargés depuis l’appareil photo numérique. Par défaut, le programme tente d’assembler les clichés automatiquement et y parvient généralement bien quand vous avez réalisé les prises de vue avec un trépied équipé d’une tête pivotante. Si vous ne disposiez pas d’un tel équipement, décochez Disposition automatique des images sources dans la zone Paramètres et cliquez sur OK.
  2.  La boîte de dialogue Photomerge apparaît, présentant des miniatures des images dans sa partie supérieure.
  3.  Glissez-déposez la première miniature dans la partie centrale de la fenêtre. Faites de même avec la deuxième. Toutes les zones de celle-ci superposées au premier cliché deviennent semi-transparentes, permettant d’aligner visuellement les éléments communs aux deux images.
  4.  Ajustez au mieux les deux photos, et le programme se chargera du reste. Contrairement aux apparences, le processus n’a rien d’extraordinaire : le programme utilise simplement des algorithmes de fusion pour assembler les clichés.
  5.  Répétez les étapes 3 et 4 pour toutes les images à intégrer au panorama, puis cliquez sur OK, afin que le programme génère le panorama final.
  6. Si nécessaire, servez-vous des outils de Photoshop Eléments pour recadrer l’image, ajuster les couleurs ou apporter d’autres retouches.

← Article précédent: Réaliser des photos dans un environnement peu éclairé en tenant son appareil Article suivant: Appareil photo-numérique : réaliser des vidéos


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site