Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ HIGH-TECH

Photographier des documents et des oeuvres d’art

Vous êtes ici : » » Photographier des documents et des oeuvres d’art ; écrit le: 16 décembre 2011 par La rédaction

Les documents et les œuvres d’art constituent un support plat à deux dimensions sur lequel figurent du texte et/ou des graphismes. Il peut notamment s’agir de lettres, de panneaux, de livres, de dessins, de peintures ou d’illustrations.

Pourquoi les documents et les œuvres d’art nécessitent-ils un traitement particulier ?



Si l’élément photographié n’est pas bien disposé par rapport à l’objectif de l’appareil et à la source lumineuse, le cliché sera gâché par une distorsion trapézoïdale : le bord du support le plus éloigné de l’appareil apparaît alors plus petit que le bord opposé le plus proche. La prise de vue risque également de souffrir d’une mise au point inadaptée, de couleurs incorrectes et, sans doute, d’un reflet à la surface du document.

Comment photographier des documents et des œuvres d’art ?

  1.  Si vous photographiez un objet plus proche que la distance de mise au point minimale acceptée par votre appareil dans des conditions normales, assurez-vous que ce dernier possède un mode macro et activez celui-ci. Vous y serez probablement obligé dans le cas de petits documents, comme un timbre-poste ou une carte de visite.
  2.  Si le mode macro de votre appareil ne permet pas de réaliser une mise au point sur une distance assez courte, rendez-vous sur un grand site d’achat de matériel photo sur le Web, comme http://www.digital-shopping.fr, et achetez un objectif macro supplémentaire, compatible avec votre appareil. Ce type d’équipement ne coûte généralement pas trop cher.
  3.  Fixez l’appareil sur un trépied et veillez à ce qu’ il soit bien parallèle au document, à la fois verticalement et horizontalement. Il est fréquent de poser le support à photographier contre un mur et d’oublier que l’angle ainsi formé va provoquer une distorsion trapézoïdale si vous n’inclinez pas l’appareil à l’identique.
  4. Si possible, réglez la balance des couleurs manuellement. Sinon, sélectionnez le réglage prédéfini le plus proche de l’éclairage employé.
  5. Pour réaliser la prise de vue, utilisez un mode réservé aux documents, avec un fort contraste ou, à défaut, un mode noir et blanc, selon ce que propose votre appareil. Assurez un éclairage absolument équivalent des deux côtés du document. Idéalement, les rayons lumineux doivent former un angle de 45° par rapport à la surface du support et arriver à égale distance du centre du document. Ce dernier doit être éclairé de manière homogène. Si vous photographiez un petit document, une autre solution consiste à acheter un banc photo bon marché chez un photographe , afin de pouvoir poser le document bien à plat et fixer deux lampes latérales.
  6. Pour éviter les reflets, ajoutez un filtre polarisant. Ne recouvrez pas le document à photographier par une plaque de verre, sauf si vous voulez polariser toutes les lumières et l’objectif de l’appareil. Assez délicate, cette dernière manière de procéder risque de représenter un trop grand investissement pour un photographe inexpérimenté.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles