Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
HIGH-TECH

Réaliser des impressions réussies et durables

Vous êtes ici : > photographie > Réaliser des impressions réussies et durables

La pléthore d‘imprimantes, de types de papiers et de sortes d’encres commercialisés dans des magasins d’informatique ou de fournitures de bureau est impressionnante. Quand vous devez choisir une imprimante parmi plus de vingt modèles, il peut sembler impossible d’acheter la mieux adaptée sans l’emmener avec vous et la tester. À défaut, lisez un maximum d’articles et de bancs d’essai consacrés aux imprimantes, afin de déterminer les modèles les plus fiables, les capacités de chacun et ceux qui vous conviennent le mieux. En lisant les informations qui suivent, vous disposerez déjà d’un bon point de départ.

Quels types d’imprimantes existe-t-il ?

Différentes technologies permettent de réaliser des impressions de documents numériques, parmi lesquelles le jet d’encre, le transfert thermique, la sublimation thermique, le laser et les imageurs. Nous vous présenterons comme suit :

Imprimantes à transfert thermique

Ces imprimantes de haute qualité transfèrent de l’encre à base de cire sur un papier spécialement traité. Elles servent à la fois à réaliser des impressions photo de contrôle et des impressions techniques. Les imprimantes à transfert thermique coûtent un peu plus cher que les modèles à jet d’encre, mais il est plus difficile de se procurer les fournitures adéquates. Elles assurent généralement une aussi bonne qualité que les imprimantes à jet d’encre, mais ne sont pas aussi souples.

Imprimantes à sublimation thermique

Ces imprimantes sont capables de réaliser des impressions de qualité pratiquement équivalente aux impressions photo, avec de multiples couleurs et un grain indécelable. Elles sont malheureusement limitées à des impressions de petite taille. Utilisées par des professionnels pour la vérification de couleurs, les imprimantes à sublimation thermique possèdent une durée de vie très correcte, mais sont assez chères, comme les fournitures. Cette technologie est employée sur de nombreuses imprimantes pour photos, mais le coût de chaque épreuve dépasse celui d’une impression photo standard.

Imprimantes laser

Ces imprimantes servent avant tout aux impressions noir et blanc haute résolution, qu’elles réalisent très rapidement. Les imprimantes laser couleurs coûtent extrêmement cher, et aucune n’est capable d’assurer une aussi bonne qualité d’impression que les autres technologies.

Imageurs

Ces périphériques transfèrent des images numériques sur un film photographique positif ou négatif à de très hautes résolutions. Les diapositives servent dans des diaporamas, et les négatifs peuvent ensuite être imprimés grâce à des techniques traditionnelles. Les imageurs sont essentiellement utilisés dans les milieux de l’industrie graphique et de la cinématique.

Quel est l’intérêt d’utiliser de l’encre et du papier spéciaux ?

La qualité et le type du papier employé pour l’impression de vos photos peuvent faire toute la différence. Ils influent d’ailleurs parfois plus que l’imprimante elle-même. Vous pouvez acheter du papier couché de qualité photo dans la plupart des magasins de fournitures de bureau et d’équipement photo. Sur certaines imprimantes à jet d’encre de qualité photo, imprimer des clichés sur du papier traditionnel produit des épreuves détrempées de piètre définition.
Il existe également des disparités dans le domaine des encres. Pour une impression optimale, utilisez de l’encre dont la qualité est reconnue.

Papiers spéciaux

Il existe différents types, formes et tailles de papier pour imprimante. Utilisez uniquement du papier traité spécialement pour l’impression photo sur imprimante à jet d’encre. Veillez à ce que cette mention figure sur l’emballage.
La qualité de la surface, la densité et la texture du papier déterminent le comportement de l’encre déposée. La blancheur, la résistance aux distorsions entraînées par l’humidification, et la longévité sont également des facteurs importants. Les papiers plus épais et plus riches en fibres textiles (quantité de tissu par rapport à la quantité de bois dans le papier) sont capables de recevoir davantage d’encre sans se déformer ni se plisser. Certains papiers sont absorbants et diffusent la couleur, tandis que d’autres maintiennent l’encre en surface, ce qui améliore le piqué de l’image imprimée. Chaque papier influe directement sur l’apparence des couleurs et peut changer les couleurs de l’impression, souvent de manière radicale.

Encres spéciales

Les imprimantes à jet d’encre utilisent de multiples types d’encres qui dépendent du produit final à sortir. Les encres avec colorants (ce sont les plus courantes, car elles permettent de restituer une large gamme de luminosités) sont des dérivés chimiques constitués de pigments naturels, comme les peintures traditionnelles (très grande durée de vie, mais utilisables uniquement avec certaines sortes d’imprimantes très spécifiques), et des encres hybrides qui réunissent les deux et sont compatibles avec une gamme d’imprimantes un peu plus grande.

Comment choisir le papier adéquat ?

Choisir le bon papier est une tâche difficile pour l’utilisateur qui ne connaît pas ses besoins ni les produits disponibles. En cas de doute, lisez attentivement les recommandations du fabricant qui figurent dans le manuel fourni avec votre imprimante. Choisir un autre type de papier oblige parfois à changer les profils de l’imprimante pour garantir l’exactitude des couleurs. Dès que vous aurez trouvé un papier adéquat, utilisez toujours le même, afin de ne pas devoir sans cesse reconfigurer votre imprimanteVoici une description de quelques grandes catégories de papier qui vous aidera à choisir le support le mieux adapté à vos besoins.

Papier ordinaire

Traditionnellement employé pour les photocopieuses et les télécopieurs, ce type de papier ne subit aucun traitement particulier pour l’impression à jet d’encre et absorbe l’encre très rapidement. Si vous imprimez de grandes zones de couleurs unies, il se détrempe beaucoup et se gondole. Même si vous n’imprimez que du texte, les bords des caractères ne sont pas parfaitement nets. Au moment de configurer votre imprimante, spécifiez un papier ordinaire, afin de compenser ce problème en réduisant le flux d’encre. Ce type de papier ne permet pas de sortir des épreuves couleurs de bonne qualité. Limitez par conséquent son utilisation à l’impression de textes à relire et de graphismes vectoriels élémentaires.

Papier couché

Conçu pour les imprimantes à jet d’encre (vous savez qu’il s’agit d’un papier couché dès lors que la mention « pour jet d’encre » figure sur l’emballage), ce papier est recouvert d’une couche d’un composé minéral qui réduit son pouvoir absorbant et permet aux couleurs de se fixer en surface sans se mélanger avec des zones adjacentes. L’impression finale est donc de bien meilleure qualité. Néanmoins, les papiers couchés aussi épais que le traditionnel papier à lettres professionnel ne permettent pas un bon rendu des images constituées de grandes zones de couleurs unies. Le papier couché convient bien à l’impression de brochures, de prospectus et d’autres documents illustrés, mais il vaut mieux l’éviter pour les impressions de photos isolées. Cela dit, il constitue une solution bon marché intéressante pour tester la position et la taille d’une image avant d’imprimer celle-ci sur du papier de meilleure qualité. N’oubliez toutefois pas que vous ne pourrez pas juger du respect des couleurs : ce contrôle ne peut s’effectuer que sur le même papier que l’impression finale.

Papier photo

II s’agit également d’un papier couché, mais avec une couche de poids beaucoup plus élevé. Il existe du papier photo glacé, semi-glacé et mat. Ce type de support permet d’obtenir des impressions de bien meilleure qualité qu’un papier couché traditionnel et a subi un traitement spécial qui lui confère une blancheur particulière, de sorte que les couleurs sont plus fidèlement rendues. Les papiers plus riches en fibres textiles tendent à rester blancs plus longtemps et se détériorent moins vite au fil des ans. Ils constituent un excellent choix pour l’impression de photos personnelles.

Papier photo premium

Ce papier photo glacé, semi-glacé ou mat est le meilleur papier existant pour l’impression de photos numériques. Le poids de sa couche est souvent très élevé, ce qui améliore la stabilité du papier et augmente également son prix. Les couleurs imprimées sont excellentes, et les impressions sont aussi bonnes que celles obtenues avec les processus d’impression photo traditionnels. Les papiers premiums sans acide ont une durée de vie plus grande et préservent les couleurs beaucoup plus longtemps. Le papier photo premium étant très onéreux, réservez-le aux impressions que vous envisagez de conserver à long terme.

Antres matériaux

Depuis que les imprimantes à jet d’encre existent, les fabricants de papier ont toujours cherché à proposer toutes sortes de supports d’impression. Désormais, vous pouvez notamment réaliser des impressions sur du tissu, de la toile, du film plastique et du papier aquarelle. Il existe également des papiers spéciaux destinés à des travaux spécifiques, comme des calendriers, des cartes et des étiquettes. N’oubliez pas que les différents papiers et supports ne réagissent pas tous de la même manière avec l’encre : vous devez donc tester chacun et ajuster la configuration de votre imprimante, de façon à obtenir une sortie optimale.

Comment choisir l’encre adéquate ?

Pour être certain de réussir vos impressions, utilisez les encres recommandées par le fabricant de votre imprimante. Mêmes si elles coûtent parfois plus cher, elles garantissent des performances optimales pour le périphérique et une excellente qualité d’image. Si vous réalisez beaucoup d’impressions, les sommes dépensées en cartouches d’encre dépasseront sans doute le prix de l’imprimante. Pour remédier à cette situation, divers producteurs d’encres commercialisent depuis peu des encres meilleur marché, destinées à remplacer les encres de marque.

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Autre Top Articles