Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
HIGH-TECH

Wing ide

Vous êtes ici : > Informatique > Wing ide

Wing ide

wing ide

Wing Chun est un art martial chinois traditionnel, originaires du sud de la Chine, dédié au combat rapproché, y compris les techniques à mains nues et le maniement des armes.

Bien développée à Hong Kong et de Taïwan, de chun d’aile a bénéficié au vingtième siècle une expansion rapide en Europe et aux USA, principalement en raison de l’efficacité au combat qui peuvent acquérir rapidement, les méthodes modernes d’éducation et de sensibilisation de l’acteur Bruce Lee.

Principes et techniques

Ses techniques de la main sont particulièrement efficaces, conçues pour le combat rapproché au corps à corps sans contact de circuits entre eux. Il s’agit de la 黐 sao 手 Chi. Les bras sont assez souples pour être sur une pression constante pour l’adversaire, ce qu’il tente, en permettant un contrôle facile et dévier les coups de protéger le centre (会阴 Ren méridien Mai précisément), et le lieu de sa propre frappe à la moindre ouverture garde de l’adversaire sur tous les ses méridiens.

Les coups de feu, donné à une distance courte, n’ont pas besoin d’être accélérée par la pratique de Qi Gong interne. La pratique interne est de donner une forte secousse (Fa Jing) une amplitude réduite après avoir touché la cible à faible vitesse.L’ensemble du corps qui produit l’onde de choc (le bras est le clou, le corps est le marteau), utilisant à la fois le poids corporel, la relaxation totale du corps utilisé comme un fouet et l’addition de toutes les forces de joints. Ces qualités sont travaillées dans toutes les formes, peu à peu pris conscience de la base du Qi Gong et de sa circulation dans les méridiens. Interne les moyens de se maîtriser et ne maîtrise pas son premier adversaire.

Des techniques similaires existent pour les jambes qui est désigné par les ‘jambes collantes’, qui aident à prévenir les tentatives de balayages et projections ennemi, ils contrôlent également l’adversaire en appuyant sur ses pieds et les genoux. Avis du côté Attention, les jambes pliées vers l’intérieur: il tenait un mouton entre ses jambes pour la faucher peut escape.Custody à sous modernes front occidental est par exemple une erreur qui fausse la tradition et la transmission. En passant sur des jonques canaux fleuris, les combats dans un bateau exige un équilibre et plus fort que les grèves de mêlée, ce chun d’aile n’était pas et n’est pas dans la tradition chinoise, la plus interne des racines de la garde, plus souple, liant. Qi gong traditionnel 气功 Shaolin se perd dans les écoles modernes de l’Ouest.

Les noms et les relevés de notes

En Chine, cet art martial est généralement désigné par 咏春拳 (script simplifié) ou 咏春拳 (écriture traditionnelle). Si il est écrit de la même façon, il n’est pas prononcé et transcrit de la même manière dans les régions: Quan en pinyin mandarin Yǒngchūn, kuen aile chun en cantonais Wade-Giles. Il se compose de deux termes: 拳 (quan / kuen) qui signifie ‘le poing, la boxe de style» et le terme 咏 春 (Wing Chun en cantonais) et le nom complet est traduit par «boxe-Wing Chun.’

Cet art martial est parfois appelé 永春, 咏 春 caractères différents, mais prononcé et transcrit de la même manière: Ils sont littéralement traduit par ‘l’éternel printemps», le caractère 永 signifiant «éternel, sans fin.’ Ces caractères sont également Yongchun région proche de la ville de Quanzhou (Fujian). Si l’utilisation de 咏 春 semble idéal pour les styles de wing chun, 永春 apparaît encore dans les noms des autres arts martiaux de la Chine méridionale (souvent transcrit 永春 Weng Chun); cale par exemple weng jee chun et wing chun bak Hok Kuen (永春 白鹤 拳).

Dans l’Ouest, le nom de cet art martial a été transcrit variable en raison de l’utilisation de méthodes de romanisation des langues chinoises ou personnels différents, et les différences de prononciation en chinois (cantonais, mais a souvent préféré) ou en Outre languages.In occidentale, certains maîtres de Wing Chun volontairement créé leur propre terme, de dissocier leurs enseignements personnels d’enseignement traditionnelles. Par exemple, la durée de Ving Tsun Yip Man ou de la marque WingTsun Leung Ting.

En fin de compte, cet art martial est livré assez identique dans l’Ouest, mais il est écrit avec plusieurs orthographes: Ving Tsun, Wing Tsun, tsung aile, Yongchun, Weng Chun, wyng Tjun, vingt Tjun, aile Tzun, tschun aile, etc .. . même si l’écriture de chun d’aile est la plus commune d’appliquer à toutes les familles dans cet art martial.

Sao Chi

Chi-sao (黐 手, pinyin: chīshǒu, cantonais: chi1sau2) ou ‘mains collées’, un principe fondamental de chun d’aile, et un ensemble de techniques. Le but de la chi-sao est de développer des réflexes sensoriels de réagir à la pression exercée par l’ennemi, pour «coller» ci et à créer une ouverture de grève.Dans la forme du Wing Chun a enseigné à l’Ouest, chi-sao est généralement un lecteur de pratique, qui est considéré comme un jeu de reflexes.For autres branches du Wing Chun, Chi-Sao est une forme composée de chaînes précises.

Le chi-sao se produit entre deux partenaires qui entretiennent des contacts avec leurs avant-bras en effectuant une variété de techniques, la pratique de l’autre pour recueillir les changements de la pression adversaire, l’intention, et les angles d’attaque possibles. Cette expansion de la sensibilité permet au praticien d’attaquer et de répondre plus rapidement et avec précision, avec les techniques les plus appropriées. Chi-sao ne devrait toutefois pas être confondue avec une pratique agressions (sparring), bien que ses principes peuvent être appliqués dans les combats.

Sao Chi se réfère également à luk sao (双 黐 手, pinyin: shuang shǒ chi), une période où les deux défenses partenaires asservir et attaquer avec vos mains. Les partenaires se développer et «tourner» leurs avant-bras contre ceux de l’adversaire, de ressentir la force des attaques, des tests de résistance, et de trouver des ouvertures possibles. Cet exercice se déroule différemment dans différentes branches du Wing Chun.

Chi-Gerk (黐 脚, pinyin: chījiǎo) ou ‘pieds collant« La conduite automobile est un équivalent technique aux pieds chi-sao-travail.

Histoire

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Autre Top Articles